Résumé

Le «Bayoud», fusariose vasculaire du palmier dattier, est une maladie séculaire sévissant dans les oasis marocaines. L’importance stratégique de la phoeniciculture dans l’agriculture oasienne booste son intensification par la création de nouveaux projets d’investissement sur des terrains potentiellement indemnes du Bayoud, mais proches de zones contaminées. La réussite de ces investissements requiert des mesures drastiques de prophylaxie et d’exclusion de l’agent pathogène. Dans ce travail, nous résumons les principaux acquis de recherche pouvant étayer cet effort, nous faisons une analyse de la situation épidémiologique du Bayoud au Maroc, et nous apportons une vision de gestion intégrée basée sur la détection précoce, la cartographie, et la résistance génétique pour limiter l’expansion de la maladie et sécuriser les investissements dans les nouvelles aires d’extension de culture du palmier dattier.


Mots clés: Palmier dattier, Bayoud, détection précoce, cartographie, résistance génétique