Résumé

L’objectif de notre étude est d’éxaminer la contamination des matières premières pour aliments de volailles et les aliments composés utilisés au Maroc. 73 échantillons ont été analysés par la méthode ELISA avec (n = 59) pour le maïs, le soja (n = 8) et le blé (n = 6). La méthode HPLC-MS / MS a été utilisée pour la quantification de l'aflatoxine B1 (AFB1), de la zéaralénone (ZEA), du désoxynivalénol (DON), de la fumonisine B1 (FUMB1) et de l’OchratoxinA (OTA), dans ces differentes Matrice le maïs (n = 10), le soja (n = 5), le blé (n = 5) et les aliments composés fabriqués avec ces matières premières (n = 18). Les résultats de l'ELISA ont montré que les échantillons de maïs analysés contenaient au moins AFB1, DON, FUMB1 aux concentrations moyennes respectives de 2,88, 3213,17 et 6241 ?g / kg. Pour le soja et le blé, les concentrations moyennes respectives étaient de 26 et 45 ?g / kg de FUMB1, alors que le DON n'a été détecté que dans des échantillons de blé à la concentration moyenne de 2,80 ?g / kg. La méthode HPLC-MS / MS a montré que les échantillons de maïs étaient contaminés par AFB1, DON, FUMB1, ZEA avec des concentrations moyennes de 0,35, 2523,2, 6542,54 et 41,90 ?g / kg, respectivement. Les échantillons de soja ont été contaminés par DON, FUMB1 et ZEA respectivement aux concentrations moyennes de 6,6, 73,96 et 75,67 ?g / kg. Le blé a été contaminé respectivement par, DON, FUMB1 et ZEA, à des concentrations moyennes de 1,99, 179,01 et 4,01 ?g / kg,. AFB1, DON, FUMB1 et ZEA ont été détectés respectivement dans les aliments composés à des concentrations moyennes de 0,73, 3420,06, 4071,95 et 59,05. Cependant, dans tous les échantillons, les concentrations de mycotoxines n'ont pas dépassé les limites maximales des normes de l'Union européenne et l'ochratoxine n'est pas détectée dans l’ensemble des échantillons et par les deux mèthodes.


Mots clés: aflatoxines, zéaralénone, déoxynivalénol, ochratoxine, fumonisines, maïs, soja, aliments composés pour volailles