Résumé

Durant le mois de Juillet 2020, 5 poulets fermiers âgés de 44 jours (cas 2) et 2 autres âgés de 71 jours (cas1) provenant de deux bâtiments différents du même élevage ont été référés pour cause de diarrhées et une augmentation du nombre des mortalités. A l’autopsie, une péricardite, une périhépatite fibrineuses, une entérite, des ulcères au niveau du gésier, et de multiples foyers de nécrose (1mm~) au niveau du foie associés à une hépatomégalie, et une splénomégalie avec congestion de la rate ont été relevées. Un sujet du cas 2 a présenté nombreux petits foyers jaunâtres (granulomes) de 1-2 mm de diamètre. Des calques de foie et de la bile ont été réalisés sur des cartes FTA pour une PCR en temps réel, ensuite des prélèvements du cœur, du foie, la rate et la moelle osseuse du fémur ont été prélevés stérilement pour la bactériologie. Des sections du foie, de la rate, et des reins ont été mis dans une solution de formol 10 %  phosphaté pour l’histopathologie. Des colonies d’Escherichia coli non-typable ont été présentes chez les sujets du cas 2.  L’histopathologie a révélé une hépatite nécrosante, une déplétion lymphoïde sévère au niveau de la rate, et des colonies bactériennes basophiles denses ont été relevées au niveau du foie et de la rate du sujet avec les granulomes, les vaisseaux sanguins des organes prélevés étaient remplis d’amas de fibrine et de thrombocytes. La PCR a révélé la présence de campylobacter spp thermophile.


Mots clés: Campylobacter spp, hépatite vibrionique, Spotty liver disease, poulet fermier