Résumé

Le but du présent travail est l'étude des principaux motifs de saisie de la volaille préparée au niveau d'un abattoir avicole par l'analyse macroscopique et microscopique des lésions rencontrées sur les carcasses et les abats. A l'examen ante-mortem, la volaille a été saisie sur pied pour cause de mort ou de mort apparente, de perturbation de l'état général, et d'anomalies liées à des conditions défectueuses de ramassage et de transport de la volaille. Les résultats obtenus à l'examen post-mortem font apparaître une multitude de motifs de saisie qui intéressent soit la totalité de la carcasse quand les lésions sont généralisées (infiltrationsséro-hémorragiques, cachexie, hydrohémie, couleur anormale, ecchymoses...) soit une partie de la carcasse lorsque ces lésions sont limitées. Le pourcentage des saisies par rapport au tonnage réalisé reste très faible et ne dépasse pas 1%.La quantité de viande saisie pour motifs d’accidents d'abattage et de préparation est très négligeable, ce qui apporte une preuve supplémentaire à la nécessité de préparer le poulet dans un abattoir avicole. L'étude microscopique réalisée sur les abats saisis révèle une dominance des péri- hépatites fibrineuses (soit 50% des foies saisis), des péricardites fibrineuses (66% des cœurs saisis) ainsi que des congestions pulmonaires et des broncho-pneumonies fibrino-suppurées (82% des poumons saisis).Les aspects lésionnels rencontrés pourraient être surtout associés à des entités pathologiques telles que la colibacillose et les salmonelloses.


Mots clés: Volaille, abattoir, motifs de saisie, lésions, étude macroscopique et microscopique