Résumé

Le présent travail a pour objectif d’évaluer l’impact de la dynamique du couvert végétal forestier sur l’érosion hydrique au niveau du bassin versant de Kharouba dans le Plateau central marocain. La méthodologie adoptée repose sur l’analyse diachronique du couvert végétal entre 1986 et 2008 en se basant sur le traitement des photographies aériennes datées de 1986 et une image SPOT de 2,5 m de résolution datée de 2008. Les cartes du couvert végétal obtenues ont été utilisées pour l’élaboration des cartes des états érosifs de 1986 et 2008, en se basant sur la méthodologie proposée par PAP/CAR. Les principaux résultats de cette étude montrent qu’il y a une évolution régressive du couvert végétal. Cette régression a contribué à l’augmentation du risque de l’érosion hydrique à l’échelle du bassin versant. L’étendue des zones vulnérables à l’érosion hydrique est passée de 39 % de la surface du bassin versant en 1986 à 45% en 2008.


Mots clés: Couvert végétal, Erosion hydrique, Bassin versant, méthodologie PAP/CAR, Plateau Central, Maroc