Résumé

Mentha spicata constitue l’une des 4 espèces du genre Mentha cultivées pour, entre autres, la production d’huiles essentielles. Les parcelles de la menthe connaissent l’apparition d’une souche pubescente (Sp.) suite à la germination des graines produite par la souche glabre (Sg.), initialement cultivée dans la région de Meknès. Pour comparer ces deux souches de M. spicata, des analyses chimiques des composés volatils et génétiques ont été entreprises. Les huiles essentielles ont été extraites par hydrodistillation des feuilles sèches et leur composition chimique a été analysée par CPG/SM. Le polymorphisme de l’ADN des deux souches a été caractérisé par l’AFLP (Amplified fragment polymorphism technique). Les rendements en huiles essentielles de Sp. et Sg. sont, respectivement, de l’ordre de 1,61 et 2,32% (v/w). Les nombres de composés chimiques identifiés chez la Sp. et la Sg. sont respectivement de 47 et 37. La souche Sp. se démarque par sa richesse en limonène (7,7%) et gemacrène-D (3,12%) et sa faible teneur en carvone (62,2), comparativement à la souche cultivée (75,6). La souche Sp. est caractérisée par 44 bandes uniques et la Sg. n’en possède que 18.


 Mots clés : Mentha spicata, Huiles essentielles, CPG/SM, ADN, AFLP, Polymorphisme