Résumé

La composition chimique et pariétale, les métabolites secondaires et l’activité antioxydante ont été déterminés pour la Rubia peregrina L. et Malva Sylvestris collectés de la région de Tabarka du Nord-Ouest de la Tunisie. Les paramètres de fermentation in vitro ont été mesurés dans des seringues en verre de 100 ml pendant 48 heures afin de déterminer la production de gaz et de déduire la digestibilité de la matière organique (d MO), l'énergie métabolisable (ME) et la concentration totale d'acides gras volatils (AGV). Les analyses de la composition chimique des arbustes ont montré une teneur faible en matière sèche, respectivement 20,6 % et 25,5 % pour la Rubia peregrina L. et Malva Sylvestris, une teneur en Matières Minérales (MM) de 15,9 %MS et 14,5 % MS pour Rubia peregrina L. et Malva Sylvestris. La teneur en Matière Azotée Totale (MAT) était significativement plus élevée chez la Malva Sylvestris par rapport à la Rubia peregrina L. (20,4 contre 10,6 %MS). Nos résultats indiquent les teneurs suivantes des fibres: 54,3 % MS d’NDF; 35,1 % MS d’ADF; 30,7 % MS d’ADL pour Rubia peregrina L. et 50,0 % MS d’NDF; 28,2 % MS d’ADF; 24,5 % MS d’ADL pour la Malva Sylvestris sans différences significatives entre les deux espèces. Le volume du gaz après 48 h d’incubation de Rubia peregrina L. est le même chez les deux espèces animales. La plante a des valeurs de d MO, EM et AGV comparables  pour les caprins et les ovins. Contrairement à la Malva Sylvestris, le volume de gaz est en faveur des caprins ce qui induit une différence statistique des paramètres de fermentation ruminale entre les deux espèces.


Mots clés: Rubia peregrina L., Malva Sylvestris, composition chimique, composition pariétale, métabolites secondaires, activité antioxydante, Fermentation in vitro