Résumé

Cette étude se propose d’évaluer la contamination des fèves de cacao par les hydrocarbures aromatiques polycycliques dans trois régions productrices de cacao en Côte d’Ivoire (Divo, Gagnoa et Soubré). Au total, 30 échantillons de fèves de cacao ont été prélevés dans les trois grandes régions de production cacaoyère. Ces échantillons ont été transportés au laboratoire pour analyse à l’aide d’une chaîne de Chromatographie Liquide à Haute Performance (HPLC). Les résultats de cette étude ont montré que certains échantillons ont été contaminés par les HAP. Les teneurs les plus élevées se retrouvent dans les échantillons de la localité de Soubré. Ces teneurs moyennes en BaP varient de 0,001 à 0,030 µg/kg, très inférieures à la limite maximale de résidus qui est de 2 µg/kg. Pour les molecules de BaA, aucune trace n’a été détectée dans les différents échantillons analysés. D’une manière générale, les contaminations observées dans les trois localités pourraient être dues à de mauvaises pratiques agricoles.


Mots clés: HAP, résidus, fèves de cacao, contamination