Résumé

L’objectif de ce travail était de chercher à améliorer la production des bananes dans les conditions de plateau de Batéké et visait à travers différentes associations d’essences de légumineuses avec cinq cultivars de bananier, en vue d’identifier la meilleure combinaison à recommander aux producteurs dans le système sylvo-bananier. Suivant un dispositif bifactoriel (deux facteurs: cultivars de bananiers et essences légumineuses), nous avons alternativement associé cinq cultivars de bananier (un cultivar de bananier dessert (AAA) (Gros Michel) et quatre cultivars de plantains (AAB) (Bubi, Diyimba, Ndongila et Nsikumunaquatre) avec quatre légumineuses arborescentes (Millettia laurentii, Acacia auriculiformis Benth, Inga edulis Mart et Pterocarpus acuminatus), plantées une année avant la mise en place des bananiers. Au regard des résultats obtenus avec les systèmes sylvo-bananiers étudiés, les associations Nsikumuna - Pterocarpus acuminatus et Gros michel - Millettia laurentii se sont révélées plus performantes comparativement aux autres associations, surtout celles formées avec les légumineuses Inga edulis et Acacia auriculiformis qui ont produit les plus faibles résultats. Ainsi, ces premières combinaisons peuvent être recommandées aux producteurs de Kinshasa et ses environs, en vue de rentabiliser la production du bananier au plateau de Batéké.


Mots clés: Bananier, Légumineuse arborescente, Agroécosystème, Kinshasa