Résumé

L’objectif de cette étude est de déterminer les impacts physico-chimiques des assèchements sur les affluents des rivières Alibori et Sota au nord Bénin. Des paramètres physiques ont été mesurés in situ dans les eaux de cinq ruisseaux (Bouli; Irané; Tassiné; Sanson et Yassikoga). Les paramètres chimiques ont été dosés au laboratoire. Des analyses statistiques des données des paramètres physico-chimiques ont été effectuées à l’aide des logiciels statistiques Excel 2013, R et Past. Les résultats ont montré des différences de valeurs des paramètres physico-chimiques entre avant assèchement ((T°C (19,35±0,50 °C et 23,95±0,21 °C) ; pH (6,7±1,27 et 7,8±0,38); TDS (8,5±0,71 ppm et 20,5±0,71 ppm); NH4+ (0,075 mg/l et 0,5 mg/l) et P2O5 (0,07 mg/l à 0,16 mg/l)) et après assèchement ((T°C (26,50±0,00 °C et 33,6±0,85 °C); pH 3,2±0,00 et 6,5±0,00); TDS (26,5±0,71 ppm et 30±7,07 ppm); NH4+ (0,3 mg/l et 0,57 mg/l) et P2O5 (0,07 mg/l et 0,16 mg/l)). La différence saisonnière de ces valeurs révèle les effets néfastes de l’assèchement sur les paramètres physico-chimiques des eaux des milieux d’études. Parmi les cinq ruisseaux d’études, Yassikoga a présenté l’eau la plus chaude, la plus acide, la plus troublée, avec une plus forte concentration en ion NH4+ et en P2O5 dissout.