Résumé

La présente étude porte sur l’importance socioéconomique des produits forestiers non ligneux dans la région des savanes du Togo. Au total 56 espèces ont été recensées reparties en 52 genres et 29 familles. La famille des Leguminosae-Mimosoideae composée de 8 espèces est la plus représentée. Toutes les espèces recensées ont une importance pour les ménages des populations. En termes d’usage, 36 % des espèces citées ont un usage alimentaire, 32 % un usage économique et 22 % un usage médicinal. Les espèces ayant les indices de valeur d’importance élevées sont Vitellaria paradoxa, Parkia biglobosa, Vitex doniana, Borassus aethiopum. Pour les produits retenus, les acteurs sont principalement les producteurs ou collecteurs, les commerçants de matière première, les transformateurs, et les consommateurs. Mise à part les différents usages des organes des PFNL, ils constituent également une source de revenu pour les ménages. Pour le V. paradoxa, P. biglobosa, T. indica, les noix, les graines et les fruits respectivement sont les organes les plus commercialisées soit à l’état brut, soit transformés. En effet les revenus sont utilisés pour améliorer les conditions de vie des populations rurales. La production de ces PFNL se fait dans les milieux ruraux alors que leur vente se fait dans les centres urbains dont le principal est le grand marché de Dapaong.


Mots clés: Produits forestiers non ligneux, filière, socio-économie, savane, Togo