Résumé

La présente étude est menée à l’Est du Parc W dans les communes de Malanville, Karimama et Kandi. Elle a pour objectif global de contribuer à une meilleure connaissance des produits et sous-produits des abeilles. L’approche méthodologique utilisée est constituée de la recherche documentaire, des observations directes sur le terrain et des enquêtes ethno-zoologiques. Au total, 204 personnes choisies aléatoirement ont été interviewées dans sept groupes ethniques. Ainsi, les résultats des données ont été analysés grâce à l’application de l’analyse factorielle des correspondances (AFC), de l’analyse de variance et des tests de Kruskall W. et de Mann. Les résultats montrent qu’environ 100% des enquêtés utilisent le miel dans l’alimentation. Selon les résultats des tests utilisés, il n’y a pas de différence significative entre l’usage des produits d’abeilles par groupe ethnique et tranche d’âge. L’analyse sur les deux premiers axes factoriels explique 100% de la relation ’’produits-utilisation’’. Cette étude a permis de découvrir que tous les produits d’abeilles sont d’une grande utilité.


Mots clés: Abeilles, produits, réserve transfrontalière, biosphère, Bénin