Résumé

L’objectif principal visé par cette étude est d’établir les caractéristiques phénotypiques quantitatives du mouton Balami au Niger. Elle a pris pour cible la zone de prédilection de la race notamment la Région de Maradi (commune d’Azagor, Bermo, Dakoro) et celle de Tahoua (commune de Madaoua). Dix-sept paramètres morpho-biométriques quantitatifs ont été mesurés sur 311 Balamis appartenant à 99 exploitations sur 10 sites choisis au hasard en fonction de l’adhésion volontaire des éleveurs. Les résultats de l’analyse descriptive ont mis en évidence que le Balami est un animal très long et de grande taille. L’ACP a permis de distinguer dans la zone d’étude deux (2) sous populations dont une plus importante réunissant les quatre communes étudiées et la seconde regroupant les Balamis de Dakoro et Bermo. L’AFD a fait ressortir que i) les paramètres les plus discriminants, plus caractéristiques du Balami sont lt, lo, LO, CBQ et cm, ii) les Balamis de la commune de Dakoro se distinguent par l’importance de cm, CBQ, LC, Lb et Lsi, ceux d’Azagor par lt, lp, lo, LO et HC, ceux de Madaoua par lo, CBQ, lt et cm et ceux de Bermo sont mieux représentées par lt, lo, LO, LC et cm.


Mots clés : Balami, paramètres morpho-biométrique quantitatifs, Niger