Résumé

Les grains de blé ont été testés pour leur aptitude à être transformés aux premiers stades de la germination par Agrobacterium tumefaciens. Les grains ont été traités à différents stades de germination par une cassette contenant le gène rapporteur GUS sous le contrôle d'un promoteur de sous-unité gluteniques de poids moléculaire élevé. L'intégration et l'expression du transgène dans l'organisme hôte ont été suivies par PCR et par coloration histologique. Les résultats ont montré que les céréales utilisées pouvaient être efficacement transformées par cette méthode et que le comportement des gènes étrangers dans les descendances était similaire à celui rapporté par la méthode standard, qui utilise des explants et une culture tissulaire. Ce protocole simplifié est facile à utiliser et permet des économies de temps et de réactifs. De plus, il évite les étapes complexes de la culture tissulaire et de la régénération des plantes. Parce que les grains sont la principale forme de matériel de plantation pour la production agricole, cette technique peut être étendue à pratiquement n'importe quelle plante portant des grains orthodoxes.