Résumé

La prévalence trypanosomienne a été évaluée dans les cheptels du bassin cotonnier en zone soudanaise de Côte d’Ivoire. Les prélèvements de sang ont été effectués du 22 avril au 21 mai 2016, sur 582 bovins dont 374 mâles et 195 femelles, appartenant aux phénotypes Méré, Zébu et Ndama. Les espèces de trypanosomes ont été d’abord identifiées sur le terrain à partir de frottis sanguins, puis caractérisées au laboratoire au moyen de la PCR (Polymerase Chain Reaction). Les trois espèces diagnostiquées sont, dans l’ordre décroissant de leur taux de prévalence, Trypanosoma congolense groupe savane, Trypanosoma vivax et Trypanosoma brucei brucei. Le plus grand nombre de bovins infectés provient de Korhogo, suivi de M’Bengué, puis de Ferkessédougou. Le taux d’infection est plus faible et du même ordre à Katiola, Koumbala, Diawara et Niellé. Les Méré sont les plus infectés par rapport aux Zébu et aux Ndama. Ces derniers sont les plus faiblement infectés. Chez les Ndama, la trypanotolérance apparaît encore plus efficiente chez les animaux de moins de 8 ans. Les Méré montrent une forte parasitémie due à Trypanosoma congolense ou à Trypanosoma vivax, sans toutefois faire la maladie.


Mots clés : TAA, Prévalence, Zone soudanaise, Côte d’Ivoire