Résumé

Cette revue se focalise sur le virus très virulent de la bursite infectieuse aviaire (vvIBDV). Ce virus est réparti dans le monde entier, causant des pertes économiques très considérable représentant une menace pour l'industrie de la volaille. L’émergence des formes aiguës de la maladie a radicalement changé l’épidémiologie de l’IBD. Bien que leur origine soit encore à l’étude, les vvIBDV se sont répandus dans le monde entier de manière explosive mais conservée. Cela pose la question de l’origine des vvIBDV, de la possibilité d’existence des réservoirs et de l'émergence possible de nouvelles lignées distinctes dans l’avenir. Il est devenu évident que les acides aminés dans la région hypervariable de la protéine virale VP2 constitue une base moléculaire de la variation antigénique, mais aucune mutation qui détermine la pathogénicité n’a été identifiée. Ces marqueurs moléculaires des souches vvIBDV doivent être considérés davantage comme une évolution commune plutôt que marqueurs de virulence. Le seul critère valable pour la classification des souches d’IBDV en tant que «pathotype» doit faire référence à leur virulence clinique. Cet article présente une synthèse des caractéristiques moléculaires, phylogénétiques, épidémiologiques, antigéniques et pathotypiques des souches très virulentes du virus de la bursite infectieuse aviaire.


Mots clés : Revue bibliographique, vvIBDV, moléculaire, épidémiologie, phylogénie, pathotype