Résumé

Les alternarioses provoquent principalement la maladie des taches brunes et la pourriture noire des fruits d’agrumes et sont causées par Alternaria alternata f.sp citri, A. citri et Alternaria alternata. Ces pathogènes sont responsables des dommages aux produits agricoles au champ et en post-récolte. Ils attaquent les feuilles, les tiges et les fruits. Les espèces d’Alternaria sont des nécrotrophes. Elles tuent les cellules végétales par la production de toxines. La caractérisation moléculaire par PCR conventionnelle et en temps réel se sont avérées utiles pour identifier les espèces d'Alternaria. Afin de contrôler efficacement les alternarioses des agrumes, des mesures prophylactiques ont été adoptés. Ainsi, plusieurs études ont rapporté l’utilisation des cultivars résistants et certains isolats de Trichoderma harzianum, Bacillus subtilis, et certains extraits de plantes comme agents de biocontrôle dans la gestion des alternarioses des agrumes. Cependant, la lutte contre cette maladie dépend encore largement des applications de fongicides à base dedifénoconazole, le mancozèbe et les composés de cuivre. L’Imazalil et le Pyriméthanil sont les seuls produits homologués contre Alternaria sp. sur agrumes au Maroc.


Mots clés : Alternaria alternata, Alternaria citri, pourriture noire, tache brune, caractérisation moléculaire, biocontrôle, fongicides