Résumé

Cette étude a été menée de novembre 2019 à mai 2020 dans l'arrondissement de Bangangté à l'ouest Cameroun, dans le but de contribuer à une meilleure connaissance des affections podales chez les bovins. Au total 412 animaux (Goudali (56,55%), Akou (40,78%), Red Fulani (2,43%) et Charolais (0,24%)) ont été examinés. Une prévalence globale de 34,47% a été obtenue. Les principales affections rencontrées étaient : le piétin (23,06%), l'onglon en ciseaux (4,85%), la seime (3,88%), la dissymétrie de l'onglon  (2,43%), le panaris (1,7%), la maladie de Morterallo (0,97%), la fourbure (0,49%), l'allongement des onglons (0,24%) et l'allongement de l'ergot (0,24%). Trois (3) % présentaient des cas de boiteries causées principalement par le panaris (50%) et la maladie de Morterallo (33,3%). Le tri croisé révèle que 9,15% des animaux étaient atteints par deux affections simultanément notamment l'association piétin et onglon en ciseaux. Les affections podales fonctionnelles, infectieuses et métaboliques avaient des prévalences respectives de 3,88%, 25%, et 7,73%. Les facteurs de risque incriminés dans la survenue des affections podales étaient l'état de propreté, l'âge des animaux, le type de sol, l'évacuation du fumier et le type d'élevage. La prise en charge thérapeutique était générale et locale.


Mots clés: Bovins, affections podales, prévalence, boiteries, Bangangté, Cameroun