Résumé

Cette étude vise la détermination de la qualité physico-chimique de l'eau de boisson dans certains élevages  avicoles  des régions  de Marrakech, EI Kalaa Sraghna, Chtouka-Ait Baha  et Tiznit, et l’évaluation de son impact sur la solubilité des médicaments vétérinaires utilisés dans ces élevages. La qualité physico-chimique a été déterminée par l’analyse de la dureté, des teneurs en sodium, chlorures, nitrates ainsi que la mesure de la conductivité et du pH. La solubilité des spécialités vétérinaires à base d’érythromycine thiocyanate, de colistine, d’amoxicilline, de doxycycline et d’association d’érythromycine et colistine et d’érythromycine et vitamines a été déterminée dans l’eau distillée, puis dans les échantillons d’eau de boisson prélevés des élevages. Au total, 150 échantillons d’eau ont été collectés. Les résultats  obtenus montrent  que l'eau présente une qualité satisfaisante de point de vue  nitrates (8,0  ± mg/l) et pH (7,30 ± 0,23) alors que la dureté moyenne de toutes les régions est de 70 ± 28 °f dépassant 50°f (norme préconisée pour la volaille).  De même, des teneurs moyennes, très élevées de sodium  505 ± 412 mg/l et de chlorures de 832 ± 731 ont été relevées surtout pour les régions  d'EI Kalaa et Tiznit. Un quart des eaux  analysées est conforme aux normes pour l’élevage de volaille. La dureté diminue significativement la solubilité des molécules testées, mais avec une action plus importante sur la colistine et la doxycycline que sur l'amoxicilline. Le pH a montré plus d’impact sur la solubilité de l'amoxicilline que sur celle de la colistine et de la doxycycline.


Mots clés: Qualité, Eau, Médicaments, Solubilité, volaille