Résumé

Le métapneumovirus aviaire (aMPV) est l’agent causal d’une maladie contagieuse et aigue qui touche principalement le tractus respiratoire avec différentes expressions cliniques. Il s’agit de la rhinotrachéite infectieuse chez la dinde, d’infection insidieuse et de syndrome infectieux de la grosse tête en association avec d’autres pathogènes chez le poulet de chair, ou encore de baisses de production avec altération de la qualité de l’œuf et associées à des gênes respiratoires chez les poules pondeuses et les reproductrices. Afin de mieux comprendre le comportement du virus dans les élevages de dinde de chair au Maroc, une enquête sérologique a été menée sur 23 sites présentant des symptômes respiratoires, avec parfois des mortalités. Il s’agit, outre la mise en évidence d’anticorps témoins d’une infection naturelle par aMPV, de déterminer les possibles co-infections chez la dinde, particulièrement en association avec Ornithobacterium rhinotracheale (ORT), à travers une analyse de corrélation des titres d’anticorps dirigés contre les agents des deux maladies. Les résultats obtenus montrent une corrélation forte et positive des anticorps produits contre aMPV et ORT chez la dinde (R = 0,806). Il en découle que le métapneumovirus aviaire peut être très souvent présent en association avec d’autres virus ou bactéries pathogènes respiratoires, tout en étant un agent primaire d’infection. 


Mots-clés: métapneumovirus aviaire, aMPV, Rhinotrachéite Infectieuse, RTI, dinde, co-infections, sérologie, corrélation