Résumé

Les légumes traditionnels africains représentent des aliments de base pour de nombreux ménages en Afrique. Au Bénin, diverses espèces de légumes traditionnels africains sont appréciés par les populations locales. L’étude vise à inventorier et identifier les espèces de légumes traditionnels africains consommées et reconnues dans l’arrondissement d’Idigny. La méthodologie adoptée était basée sur la revue de littérature et les travaux de terrain à travers des entretiens individuels et des observations directes ainsi que le traitement des données à l’issue de la collecte. Un questionnaire a été administré de façon individuelle à 108 personnes sélectionnées de façon aléatoire. Les résultats obtenus ont montré que l’arrondissement possède une diversité remarquable de 21 espèces de légumes traditionnels africains, qui appartiennent à 18 genres et 14 familles avec dominance des Amaranthaceae, Asteraceae et des Solanaceae. L’analyse floristique des données souligne la dominance des espèces herbacées (66,7%), des Thérophytes (42,9%) et des Nanophanérophytes (23,8%). Les espèces à large distribution dominent (52,4%) contre 47,6% pour les espèces qui sont limitées uniquement à l’Afrique. Pour la distribution géographique, les espèces Pantropicales (38,1%) prédominent, suivies des Afrotropicales (19,0%), des Guinéo-congolaises (19,0%) et des Paléotropicales (14,3%). Les espèces Afro-malgache et Soudano-guinéennes sont les moins représentées avec un taux respectif de 4,76%. Ces résultats montrent que l’arrondissement d’Idigny possède une richesse spécifique de légumes feuilles traditionnels africains alimentaires, mais sous la pression des actions anthropiques et des changements climatiques. Des stratégies de gestion intégrée visant leur conservation et promotion s’avèrent indispensables.


Mots-clés: Légume traditionnel, gestion intégrée, phytogéographique, Idigny, Bénin